Femmes inspirées et inspirantes

Le jeu Qui est-ce ? Ça vous parle ? Deviner quel personnage cache son adversaire en posant des questions sur son apparence.  Et bien Who’s she c’est tout sauf ça !

Alors oui on ne vous le cache pas le but du jeu reste le même, trouver quel personnage cache l’autre joueur. Mais pas question de s’arrêter à l’apparence, les questions que l’on pose sont toutes relatives aux compétences et aux faits remarquables des personnages.

 

plateau jeu femmes inspirantes

 

Les personnages justement ne sont pas n’importe qui ! Exit Eric le pilote de l’air et Anita et ses couettes, place aux femmes de la vraie vie. Des femmes qui ont marqué leur époque et même l’histoire. Chacune dans leur domaine, sciences, art, politique, … elles ont su passer au delà des préjugés de leurs époques pour accomplir de grandes choses.

 

frida kahlo

 

Jouer à un jeu de société prend alors une autre dimension, car chaque profil est accompagné d’une plaquette descriptive qui en dit plus sur le parcours de chacune de ses femmes. De quoi montrer aux petites filles comme aux petits garçons que tout le monde peut changer le monde, ou du moins réaliser de grandes choses que personne ne croyait possible. C’est un message positif et optimiste sur l’avenir. Ce jeu met en avant des valeurs de partage, de non-discrimination et de confiance en soi.

 

partie jeu

 

Fabriqué à Varsovie, avec du bois de boulot Baltique, le plateau de jeu est durable et de grande qualité. Les illustrations ont été faites à la main à l’aquarelle par une jeune artiste, Daria Gołąb. Et la découpe des éléments se fait à la machine laser. Une technologie moderne qui permet des finitions parfaites.

 

jeu feministe

 

Bref vous l’aurez compris, cette année sous le sapin grâce à Who’s she vous pourrez glisser autre chose qu’un simple jeu de société. Ce jeu est un bel objet diffusant de belles valeurs et c’est un coup de cœur de La Bande.

À retrouver sans faute les 21 et 22 décembre au Bastille Design Center.

Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+